L’éloge du chat, Stéphanie Hochet

Capture d’écran 2017-11-01 à 18.24.06.pngTitre : L’éloge du chat
Auteur : Stéphanie Hochet
Edition : Rivages poche
Genre : Essai
Date de parution : 2016
Nombre de pages : 116

Résumé : Le chat nous paraît familier et mystérieux. Peut-être est-il impossible de le connaître, comme le pensait Rilke. Et si cet animal était avant tout un point d’interrogation se promenant sur des coussinets ? Lire la suite de « L’éloge du chat, Stéphanie Hochet »

Publicités

Le nom sur le bout de la langue, Pascal Quignard

Titre : Le nom sur le bout de la langue51N2GV2YBNL.jpg
Auteur : Pascal Quignard
Edition : Folio
Genre : littérature contemporaine
Date de parution : 1993
Nombre de pages : 107

Résumé : Une jeune femme promet à un homme de retenir son nom. Un jour ce nom lui fait soudain défaut. Ce défaut lui brûle les lèvres. Le désespoir la gagne.

Lire la suite de « Le nom sur le bout de la langue, Pascal Quignard »

Comment j’ai appris à lire, Agnès Desarthe

Titre : Comment j’ai appris à lire41ADWABQprL._SX302_BO1,204,203,200_.jpg
Auteur : Agnès Desarthe 
Edition :
Points
Genre : Essai, autobiographie
Date de parution : 2013
Nombre de pages : 147

Résumé : « Apprendre à lire à été, pour moi, une des choses les plus faciles et les plus difficiles », constate Agnès Desarthe. Comment apprend-on à lire ? Notre désir de lecture peut-il être entravé ? L’écriture peut-elle rendre meilleur lecteur ? Cheminant à travers ses souvenirs, l’écrivain mène une enquête passionnante, puisant au coeur d’un secret : celui de n’avoir pas aimé lire pendant longtemps.

« Le métier que j’ai choisi, le métier d’écrire, n’a servi et ne sert qu’une cause : accéder enfin et encore à la lecture. » Agnès Desarthe.

Lire la suite de « Comment j’ai appris à lire, Agnès Desarthe »

Merci aux ambitieux de s’occuper du monde à ma place, Georges Picard


1540-1Titre :
Merci aux ambitieux de s’occuper du monde à ma place
Auteur : Georges Picard
Editions : José Corti
Genre : littérature contemporaine / essai
Année de parution : 2015
Nombre de pages : 150

Résumé : « Retiré dans un village de la Beauce profonde, le narrateur écrit à un ami qu’il n’a pas revu depuis quinze ans. Dans cette lettre peu conventionnelle, il lui confie ses colères, ses rires et son scepticisme vis-à-vis des valeurs artificielles d’une société où personne n’est jamais content, où chacun veut tout et son contraire, faute de comprendre qu’il n’y a pas de vie idéale, seulement des arrangements. Ce moraliste sans catéchisme aime Baudelaire, Georges Perros, Jean-Claude Pirotte, écrivains qui ont, comme lui, un sentiment mélancolique de l’existence. Son goût pour les idées paradoxales, les apories psychologiques et les traits d’ironie donne à sa lettre le piquant d’un pamphlet et la nonchalance d’un art discret de vivre. » Lire la suite de « Merci aux ambitieux de s’occuper du monde à ma place, Georges Picard »