L’Alchimiste, Paulo Coelho

l'alchimiste.gifTitre : L’Alchimiste
Auteur : Paulo Coelho
Edition : Flammarion Jeunesse
Genre : Conte philosophique, jeunesse
Date de parution : 2016
Nombre de pages : 256

Résumé : « Il sut soudain qu’il pouvait regarder le monde soit comme la malheureuse victime d’un voleur, soit comme un aventurier en quête d’un trésor. « Je suis un aventurier en quête d’un trésor », pensa-t-il, avant de sombrer dans le sommeil. » Santiago a un rêve. Pour l’atteindre il vend tout ce qu’il possède, s’embarque sur un bateau et se met à l’écoute de son coeur.

Lire la suite de « L’Alchimiste, Paulo Coelho »

Rebecca Kean – Tome 1 : Traquée – de Cassandra O’Donnell

Edition : France Loisirs rebecca-kean-tome-1-traquee
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 479
Date de parution : 2011

RésuméBurlington… Nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon avis : Une bit-lit sans prétention mais assez efficace Lire la suite de « Rebecca Kean – Tome 1 : Traquée – de Cassandra O’Donnell »

TAG -Organisation de ma bibliothèque – Victoire

J’ai récemment découvert le blog de Maëlig ainsi que son super TAG sur l’organisation de sa bibliothèque. Je me suis donc prise au jeu et j’ai répondu aux questions avec beaucoup de plaisir:

1) Peux-tu nous montrer une photo de ta bibliothèque?

2) Comment décides-tu si un livre vaut la peine d’être gardé ou non?

Cela m’arrive assez rarement de ne pas garder un livre, mais quand c’est le cas, c’est parce que je n’ai pas du tout été conquise par l’histoire. Il faut vraiment que j’ai passé un mauvais moment avec ou que je n’ai pas pu le finir pour que je m’en débarrasse. Mais je pense qu’avec le peu de place que j’ai désormais je vais devoir me résoudre à trier plus souvent ma bibliothèque…

3) Si tu ne devais garder qu’un seul livre, lequel choisirais-tu? Pourquoi?

Je pense que ce serait Les Trois Mousquetaires. Mon édition n’est pas particulièrement belle mais comme c’est l’un des seuls livres de ma vie que j’ai lu plusieurs fois, j’y suis sentimentalement attachée… Du coup je suis en train de me demander si je ne vais m’acheter une de ces jolies éditions reliées qu’on trouve chez certains bouquinistes (non mon porte-monnaie, ne pleure pas, ça va bien se passer !)

4) Si tu devais te débarrasser d’un livre, lequel choisirais-tu?

Sans hésiter: La dernière flèche de Jérôme Noirez. Je l’ai encore dans ma bibliothèque parce que je n’arrive pas à le revendre. Mais je pense que je vais aller le déposer dans une boîte à livres. Je l’ai lu il y a peut-être sept ans et j’en ai gardé qu’un mauvais souvenir alors qu’en faisant ce tag et en cherchant un peu sur internet je me rends compte qu’il  a pu avoir de très bons avis. C’est dommage !

5) Y a-t-il autre chose que des livres dans ta bibliothèque?

Evidemment ! J’ai des petits objets de « déco » comme des Pop, un masque noir etc.

6) Tes livres sont-ils regroupés à un endroit ou sont-ils distribués un peu partout?

Alors ça dépend. Chez mes parents, tous mes livres sont dans la bibliothèque,  mais dans mon appart, j’en ai à peu près partout (sur la table basse, dans le meuble télé, près de la cuisine etc.) Et finalement je trouve ça assez joli d’avoir des livres éparpillés dans mon salon! (Idée que j’ai un peu beaucoup piquée à ma copine Léa)

7) Séparez-tu les livres VO des autres?

En fait je dois avoir 3 ou 4 livres VO seulement (je m’y suis vraiment mise que cet été) donc la question ne se pose pas encore pour l’instant.

8) As-tu un système de classement précis ou peu importe?

Alors oui et non. Je classe mes romans par format, puis par maison d’édition puis par auteur. J’ai aussi toute une étagère consacrée aux art-book et autres grands livres avec images. Sans oublier mes étagères consacrées exclusivement aux BD !

Voilà, c’est la fin de ce tag ! Si vous l’avez repris ou que vous comptez le reprendre, n’hésitez pas à me le dire, je serai ravie de lire vos réponses !

Romanesquement Vôtre,

Victoire

La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

Capture d’écran 2017-04-19 à 10.40.22.pngTitre : La grammaire est une chanson douce
Auteur : Erik Orsenna
Edition : Le Livre de poche
Genre : littérature jeunesse
Date de parution : 2003
Nombre de pages : 150

Extrait : « Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue : Je t’aime. Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps. Il me sembla qu’elle nous souriait, la petite phrase. Il me sembla qu’elle nous parlait :
– Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j’ai trop travaillé. Il faut que je me repose.
– Allons, allons, Je t’aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied.
Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.
Tout le monde dit et répète « Je t’aime ». Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s’usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver. »

Lire la suite de « La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna »

Les Scarifiés de China Miéville

Edition : PocketLes scarifiés
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 849
Date de parution : 2008

RésuméJeune traductrice de langues oubliées, Bellis fuit Nouvelle-Crobuzon à bord du Terpsichoria en route vers l’île Nova Esperium. Arraisonné par des pirates, le navire est conduit vers Armada, improbable assemblage de centaines de bateaux hétéroclites constitués en cité franche, régie par les lois de la flibuste. Bellis y rencontrera bientôt les deux seigneurs scarifiés d’Armada, les Amants, ainsi qu’Uther Dol, mercenaire mystérieux aux pouvoirs surhumains. Un trio qui poursuit sans relâche une quête dévorante, la recherche d’un lieu légendaire sur lequel courent les mythes les plus fous. Sollicitée pour ses talents de linguiste, Bellis commence alors le plus stupéfiant des voyages, un périple aux confins du monde.

Mon avis : Et bim, un nouveau coup de cœur en fantasy ! Lire la suite de « Les Scarifiés de China Miéville »