La Divine Comédie – Dante

Edition : Flammarion (GF)
Genre : Classique, Mythologique
Nombre de pages : 628

Résumé : Le livre raconte un voyage imaginaire qui conduit le poète successivement dans trois lieux. Dans chacun de ces trois mondes, le poète rencontre des personnages mythologiques, historiques ou des contemporains, chacun symbolise une faute ou une vertu spécifique, religieuse ou politique. Le poète décrit avec minutie les punitions qui sont infligées aux pécheurs et les récompenses décernées aux vertueux.

Alors là pour un classique c’est un classique. Je me suis lancée dans ce livre uniquement parce que j’ai visité le musée Rodin (qui est devenu l’un de mes musées préférés de Paris) et que ce sculpteur s’est beaucoup inspiré de l’oeuvre de Dante. Quand j’ai vu des exemplaires en vente dans la librairie du musée…je n’ai pas pu résister !Sans titre

Vu la taille du bouquin et le fait que tout était écrit en vers, je me suis dit que si je ne m’y lançais pas immédiatement, il finirait par traîner ad vitam aeternam dans ma PAL (comme le pauvre « Crime et Châtiment » de Dostoïevski). Lire la suite de « La Divine Comédie – Dante »

Le fantôme de l’Opéra – Gaston Leroux

Edition : Editions « Une oeuvre tombée dans le domaine public »le fantôme de l'opéra
Genre : Fantastique, Policier, Classique
Temps d’écoute : +10h

Résumé : Publié en 1900, Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux, est devenu un classique du roman à rebondissements. Un suspense constant, une intrigue machiavélique, des situations ambiguës et beaucoup d’humour : on se lance sans retenue à la poursuite de ce fantôme « à travers les corridors et les escaliers mal éclairés » de l’Opéra Garnier ! Créature d’autant plus étrange qu’on lui attribue des phénomènes qui coïncident avec le plus fantastique, le plus mystérieux des drames…

Voilà un classique à côté duquel je ne voulais pas passer à côté ! Et pour cause, j’ai eu un énorme coup de cœur lors ma visite de l’Opéra Garnier…

Lire la suite de « Le fantôme de l’Opéra – Gaston Leroux »

La Mille et Deuxième Nuit – Théophile Gautier

Edition : Folio (2€)MILLE ET DEUXIEME NUIT
Genre : Classique, Conte
Nombre de pages : 112

Résumé :Après sa mille et unième nuit passée à divertir son très glorieux sultan pour éviter d’avoir la tête tranchée, la sublime Scheherazade se trouve à court d’histoires. Affolée, elle se rend sur son tapis magique auprès de Théophile Gautier : «Je suis venue ici en toute hâte chercher un conte, car il faut que demain matin, à l’appel accoutumé de ma sœur Dinarzarde, je dise quelque chose au grand Schahriar, l’arbitre de mes destinées.» L’écrivain saura-t-il répondre à ses attentes? Quatre contes enchantés à la verve jubilatoire, pleins d’humour, d’amour et de magie.

J’ai acheté ce petit livre en raison du titre « La Mille et Deuxième Nuit » et surtout du fait que j’avais adoré lire l’été dernier Le roman de la momie, du même auteur. Sans compter que j’avais dévoré il y a plusieurs années Les Mille et Une Nuit qui m’avait faite voyager au cœur des légendes orientales et j’avais hâte de voir ce que Théophile Gautier en avait fait. J’ai du prendre mon mal en patience car l’histoire de Scheherazade est la dernière du recueil. Lire la suite de « La Mille et Deuxième Nuit – Théophile Gautier »

Christmas Pudding de Nancy Mitford

Editeur : 10/18christmas pudding
Nombre de pages : 264
Genre : Classique, Historique

Résumé : Un Noël à la campagne dans le Gloucestershire. La perspective est séduisante pour un groupe de jeunes mondains un peu las de la routine londonienne, qui décident de séjourner à proximité du domaine de Lady Bobbin et de ses enfants.
Multipliant péripéties invraisemblables et dialogues mordants, Nancy Mitford dresse un portrait décalé de la société anglaise dans les années 1930.

Je me cherchais un petit roman à lire quelques jours avant Noël, qui ne soit pas pour autant un recueil de contes, ni une histoire entièrement tournée vers les fêtes de fin d’année. Je me suis donc laissée conseillée par un libraire et amadouée par la jolie couverture de Christmas Pudding.

Il s’agit d’un de ces romans qui savent me séduire mais que je sais pertinemment comme ne pouvant pas convenir à tout le monde. J’aime parfois laisser de côté mes romans de fantasy chouchous ou à base d’antihéros bien violents, en faveur de bouquins plus plan plan, sans action. J’ai alors l’impression de prendre mon temps et de m’attacher différemment aux personnages.

Dans ce roman, il ne se passe strictement rien. Au contraire, Nancy Mitford nous fait véritablement vivre l’oisiveté et la vanité de la vie d’aristocrate anglais. Ajoutez à cela le fait qu’elle tourne en ridicule ses protagonistes, se moquant d’eux sans complexe. Dès le début d’ailleurs, où j’ai bien ri de Paul, ce pauvre écrivain raté. Moi qui ne suis pas insensible à l’humour british, j’ai été servie.

Alors oui, ce n’est pas le coup de cœur de l’année, ce n’est pas un roman qui saura convaincre tout le monde (preuve en sont les notes qui lui sont données sur Livraddict et Babelio), mais qu’est-ce qu’il m’a plu moi ! J’ai passé un super moment et j’ai très aimé me poser dans mon canapé, face au sapin, avec ce roman anglais du début du XX° siècle.

D’ailleurs, l’engouement que j’ai eu pour ce roman m’a fait penser à celui que j’avais eu pour Emma de Jane Austen (qui est mon Jane Austen préféré alors qu’il est loin de l’être pour tout le monde !) Du coup si vous aussi vous avez bien aimez Emma, tentez Christmas Pudding.

Je serais très intéressée par votre avis si jamais vous l’avez lu. J’ignore si je suis la seule à avoir vraiment apprécié ma lecture, alors rendez-vous en commentaires.

Ma Note : 15/20

Romanesquement Vôtre,

Victoire 

Le roman de la momie de Théophile Gautier

Edition : Le Livre de Proche le roman de la momie
Genre : Classique, Histoire
Nombre de pages : 288

Résumé : Pharaon aime Tahoser qui aime Poëri. C’est à son retour d’Éthiopie que Pharaon porte un regard chargé de volupté sur la fille du grand prêtre. Lui qui rentre couvert de gloire, lui qui n’a plus rien à désirer du monde, roi, presque Dieu, se sent soudain esclave de la jeune Égyptienne. Mais Tahoser, merveille de beauté et de grâce, se languit d’un jeune homme aux prunelles sombres qu’elle a entrevu sur la terrasse luxuriante d’une maison. Aussi n’hésite-t-elle pas à se dépouiller de toute sa splendeur pour conquérir le cœur de Poëri l’exilé, l’Hébreu… Fastueuse histoire d’amour qu’un jeune lord anglais découvre dans le papyrus d’une tombe inviolée de la vallée des Rois. Ci-gît, avec encore toute l’apparence de la vie, une jeune femme morte depuis plus de trente siècle. Lire la suite de « Le roman de la momie de Théophile Gautier »