The Cruel Prince: The Folk of the Air (Book 1) – Holly Black

Edition : Hachette Audio
Genre : Fantasy, Low Fantasy
Heures d’écoute :  12h36min

Résumé : Of course I want to be like them. They’re beautiful as blades forged in some divine fire. They will live forever. And Cardan is even more beautiful than the rest. I hate him more than all the others. I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe. Jude was seven years old when her parents were murdered and she and her two sisters were stolen away to live in the treacherous High Court of Faerie. Ten years later, Jude wants nothing more than to belong there, despite her mortality. But many of the fey despise humans. Especially Prince Cardan, the youngest and wickedest son of the High King. To win a place at the Court, she must defy him–and face the consequences. In doing so, she becomes embroiled in palace intrigues and deceptions, discovering her own capacity for bloodshed. But as civil war threatens to drown the Courts of Faerie in violence, Jude will need to risk her life in a dangerous alliance to save her sisters, and Faerie itself.

Eh bien voilà, comme tout le monde je l’ai lu… Et puis comme tout le monde je l’ai beaucoup, mais alors vraiment beaucoup aimé.

Pourtant je suis partie avec la crainte que ce 1er tome soit encore un de ces romans dont on en fait tout un tintamarre médiatique sans grande raison. J’étais à l’affût des moindres défauts, de chaque incohérence… Mais j’ai été tellement happée par l’histoire et par les personnages que j’ai bien vite arrêté de chercher la petite bête. Lire la suite de « The Cruel Prince: The Folk of the Air (Book 1) – Holly Black »

La Mer Eclatée, tome 3 : La moitié d’une guerre – Joe Abercrombie

Edition : France Loisirs
Genre : Fantasy
Nombre de pages :  510

Résumé : Seule la moitié d’une guerre se joue avec des épées.
Le monde de la princesse Skara a été mis à feu et à sang lorsque sa famille a été massacrée et qu’on l’a dépossédée de son trône. Il ne lui reste que les mots pour se défendre… Afin de réclamer ce qui lui revient de droit, Skara doit donc dompter sa peur et affûter son discours, car seule la moitié d’une guerre se joue avec des épées.
Père Yarvi le sait lui aussi : ancien esclave infirme devenu ministre d’un roi, il a parcouru un long chemin, et c’est par son intelligence acérée qu’il a fait de ses anciens ennemis ses alliés.
Mais parfois, il faut vaincre le mal par le mal.
Car voilà que la paix fragile est menacée par une armée gigantesque, menée par un fou sanguinaire qui ne vénère d’autre dieu que la mort. Le règne de mère Guerre arrive, et risque de plonger toute la Mer Éclatée dans le chaos…

Première lecture de l’année ! Et fun fact je viens de remarquer que celle de 2019 avait été le tome 2 de cette trilogie. Si vous vous avez lu les chroniques des tomes précédents, vous devez savoir que j’avais apprécié le tome 1 sans plus mais que le tome 2 avait été une excellente lecture! En ce qui concerne cette fin de saga je l’ai trouvée encore meilleure que les précédents romans. Elle clôt en beauté cette trilogie épique. Lire la suite de « La Mer Eclatée, tome 3 : La moitié d’une guerre – Joe Abercrombie »

Sorcery of Thorns – Margaert Rogerson

Genre: Fantasy, Young Adult
Heures d’écoute :  14h20

Résumé : All sorcerers are evil. Elisabeth has known that as long as she has known anything. Raised as a foundling in one of Austermeer’s Great Libraries, Elisabeth has grown up among the tools of sorcery—magical grimoires that whisper on shelves and rattle beneath iron chains. If provoked, they transform into grotesque monsters of ink and leather. She hopes to become a warden, charged with protecting the kingdom from their power.

Then an act of sabotage releases the library’s most dangerous grimoire. Elisabeth’s desperate intervention implicates her in the crime, and she is torn from her home to face justice in the capital. With no one to turn to but her sworn enemy, the sorcerer Nathaniel Thorn, and his mysterious demonic servant, she finds herself entangled in a centuries-old conspiracy. Not only could the Great Libraries go up in flames, but the world along with them.

As her alliance with Nathaniel grows stronger, Elisabeth starts to question everything she’s been taught—about sorcerers, about the libraries she loves, even about herself. For Elisabeth has a power she has never guessed, and a future she could never have imagined.

Mais quel dommage, ce roman partait si bien ! Une héroïne attachante, travailleuse  et réfléchie, un monde où les livres peuvent parler et réagir, un univers qui ne parle non pas des habituels vampires et loups-garous mais de démons, des premières pages pleines d’action, un début d’intrigue prometteur… Lire la suite de « Sorcery of Thorns – Margaert Rogerson »

Le Paris des merveilles, tome 2 : L’Elixir d’Oubli – Pierre Pevel

Edition : Bragelonne
Genre : Fantasy
Nombre de pages :  379

Résumé: Quelques mois après l’épilogue des Enchantements d’Ambremer, notre mage préféré va se voir confronté de nouveaux à un tourbillons d’événements tous plus incompréhensibles les uns que les autres. Cela commence par l’état de santé détérioré d’Edmond Falissière, historien et meilleur ami de Griffont, qui doit partir en Auvergne faire une cure. Puis par la découverte d’une colonie de minimets inconnue en plein coeur de ce Paris de la Belle Époque. Et enfin par la présence d’un mage noir, Giacomo Nero dont tout le monde semble avoir peur …
On découvrira également ce qu’il advint très secrètement dans le royaume de France durant l’hiver 1750, on fera également connaissance avec un mystérieux personnage, le Lys pourpre, d’une baronne de Saint-Gil et d’un chevalier de Castelgriffe …

J’ignore pourquoi j’ai délaissé Pierre Pevel si longtemps alors que je pense qu’il s’agit d’un de mes auteurs favoris. Son écriture est vraiment de celles qui me transportent en moins de deux lignes.

Je suis d’ailleurs très étonnée d’être si vite entrée dans ce tome 2, alors que ma lecture du premier tome date d’il y a au moins 3ans… Pourtant je me suis très vite rappelée de chaque personnage. Il faut dire qu’ils sont particulièrement réussis ! Non seulement j’ai été très heureuse de retrouver notre héros principal, Griffont, mais en plus de cela ce tome 2 m’a faite aimer la belle Isabelle. Pourtant dans le 1er tome, je l’avais assez insupportable avec son côté d’intrigante égoïste qui sait tout. Cette fois je l’ai trouvée plus réfléchie et surtout moins omnisciente.

Et que dire de cet univers ? Je suis toujours aussi admirative de la justesse avec laquelle Pierre Pevel a réussi à mélanger la Belle Epoque et l’Outremonde. J’ai d’autant plus aimé toutes les descriptions de Pierre Pevel que je suis désormais installée à Paris et que j’ai donc pu reconnaître des lieux/monuments/rues qu’il a cité tout au long de ce tome 2 (la Tour Eiffel, la Porte Maillot etc.)

La narration est très dynamique, notamment grâce à ce quatrième mur régulièrement brisé par la narrateur et des flash-back qui nourrissent l’intrigue. J’ai été plusieurs fois surprise par des retournements de situation. Un événement notamment a été particulièrement surprenant et j’ai trouvé que l’auteur prenait de vrais risques. L’intrigue policière, sans être digne des grands thrillers, tient en haleine et nous donne envie de comprendre enfin ce qui se trame. Quant aux tournures de phrases et au style un peu Dumassien de Pevel… quel délice !

La vitesse à laquelle j’ai dévoré ce roman montre notamment à quel point j’ai passé un bon moment. Je n’ai désormais qu’une hâte : me lancer dans le tome 3 et continuer la série « Les lames du Cardinal » que j’ai commencée il y a près de 2ans.

Mais je suis curieuse: avez-vous, vous aussi, succombé sous le charme de l’écriture de Pierre Pevel?

Ma note: 18/20

Signature

Victoire

Cette lecture a été faite dans le cadre du Challenge de l’Imaginaire

challenge de l'imaginaire

Red Queen de Victoria Aveyard

Edition : Harper
Genre : Fantasy, Jeunesse, YA
Durée d’écoute : +12h

Résumé : Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Holala quel coup de coeur inattendu pour un YA ! On retrouve dans ce roman des ingrédients présents dans près de 90% des livres de fantasy jeunesse, pour autant ce livre rafraîchit le genre avec efficacité.  Lire la suite de « Red Queen de Victoria Aveyard »