La fille du train – Paula Hawkins

Titre : La fille du trainla-fille-du-train
Auteur : Paula Hawkins
Date de parution : 2015
Edition : Pocket
Genre: Thriller psychologique
Nombre de pages : 453

Résumé : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Mon avis : Une lecture qui m’a agréablement surprise

Je ne lis pas beaucoup de thriller. D’abord parce que j’ai un sommeil bien trop compliqué pour m’accorder le luxe de me filer des frissons avant de dormis, ensuite parce que je suis incapable de ne pas me spoiler. J’aime tellement fouiller dans les pages que je n’ai pas encore lues qu’il m’arrive très souvent de me gâcher la surprise.

Si j’ai lu La Fille du train, c’est surtout parce que je l’ai offert comme cadeau d’anniversaire à ma mère et elle l’a tellement aimé et conseillé que j’ai eu très envie de le découvrir.

Je m’attendais à lire un roman qui me donnerait envie d’absolument savoir la fin, qui rendrait le suspens insoutenable. J’ai vu beaucoup d’avis sur internet où les lecteurs et lectrices disaient en effet se demander qui était le coupable. Pour ma part ça n’a pas du tout était le cas. J’ai presque tout de suite deviné qui était le tueur et ce, sans me spoiler.

Pour autant, ça n’a pas gâché ma lecture car, à mon sens, ce roman est avant tout un thriller psychologique. Ce qui est intéressant dans cette lecture c’est la précision avec laquelle l’auteure décrit la psychologie des personnages. A commencer par Rachel, alcoolique et obsédée par son ex-mari. Puis on découvre Megan et son besoin d’indépendance.

Le roman m’a véritablement subjuguée à ce niveau-là. J’avais envie d’en savoir plus sur les esprits torturés des protagonistes, de comprendre ce qui les poussait à agir ainsi et pourquoi Rachel était incapable de rester sobre plus d’une journée. L’auteure nous emmène vers une véritable réflexion : elle nous fait nous demander pourquoi nous agissons parfois de manière irrationnelle, d’où viennent certaines de nos peurs et si nous connaissons réellement les personnes qui nous entourent (question légitime à l’heure où Instagram et Facebook nous polluent d’images de vies faussement parfaites).

Et Paula Hawkins sait que toute la force de son roman réside là-dedans car elle dévoile assez vite suffisamment d’indices pour que l’on sache qui est le coupable. Ce qui l’intéresse c’est de nous plonger dans la psychologie des différents personnages.

En résumé, je conseille ce roman à toutes les personnes qui souhaitent découvrir un thriller psychologique. Malgré quelques longueurs au début, ça vaut vraiment le coup de s’accrocher. Certes, être confronté aux pensées d’une alcoolique obsédée peut paraître dérangeant au début, mais là est tout l’intérêt du roman. Et pour ceux qui se le demandent, je n’irai pas voir le film car ma mère y est allé et l’a trouvé très décevant. Ne voulant pas clôturer cette enquête sur une note négative, je m’abstiendrai à ce niveau là.

Note : 15/20

Romanesquement vôtre,

Victoire

Publicités

18 commentaires sur « La fille du train – Paula Hawkins »

  1. Arf, je sais qu’il a rencontré un franc succès, mais je n’ai vraiment pas accroché… 😦 Je l’ai lu en entier, mais comme toi j’ai trouvé des longueurs, et surtout je me suis vite douté de l’identité du tueur…ce qui n’est quand même pas l’idéal dans un roman policier !

    J'aime

    1. Ah oui, tu as raison sur ce point 🙂 Je pense même qu’on ne peut pas vraiment considérer ce roman comme un policier. Finalement l’enquête n’était qu’un prétexte pour exploiter la psychologie de ces trois femmes. C’est vrai que c’est dommage pour les lecteurs qui pensaient frissonner et plonger au coeur d’une enquête. Je pense que c’est parce que je ne lis jamais de policier ni de thriller que je n’ai pas eu d’attentes particulières et que je n’ai pas été déçue ^^ Merci pour ton commentaire 🙂

      J'aime

  2. Je l’ai lu il y a un moment déjà, mais en sortant de ce roman, j’étais vraiment colère contre Rachel.. Allez savoir pourquoi ^^ Elle m’a tellement agacée ! Mais je trouve que c’est justement là que réside le talent de l’auteure. Malgré son personnage principal terrible, on s’accroche jusqu’à la fin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s