Rebecca Kean – Tome 1 : Traquée – de Cassandra O’Donnell

Edition : France Loisirs rebecca-kean-tome-1-traquee
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 479
Date de parution : 2011

RésuméBurlington… Nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon avis : Une bit-lit sans prétention mais assez efficace

J’ai acheté ce roman juste avant de partir en vacances, curieuse de découvrir un peu plus ce qu’était la bit-lit (et si, comme moi il y a encore peu, vous ne connaissez pas la définition de ce mot, je vous met la définition Wikipédia). Au moment de l’acheter, j’ai vu qu’il était plutôt bien noté sur Livraddict et comme je suis toujours moins exigeante en vacances, je me suis laissée tenter.

Même si ça n’a pas été un grand moment de lecture, j’ai passé un plutôt bon moment sur mon transat. Le style est très dynamique. Le récit est à la première personne et la narratrice – à savoir Rebecca Kean – a pas mal d’humour. Du coup, c’est assez sympa de suivre l’intrigue au travers de son regard. D’autant plus qu’il nous reste beaucoup à en apprendre sur elle et son passé tumultueux. Elle cache pas mal de secrets et n’a pas elle-même toutes les réponses à ses questions.

L’univers est aussi plutôt intéressant. Les différentes créatures magiques (loups-garous, vampires, sorcières, démons etc.) ont mis fin à la guerre durant laquelle ils s’entretuaient peu de temps auparavant et ils apprennent à composer les uns avec les autres.

Le roman est cependant loin d’être exempt de défauts. A plusieurs moments j’ai levé les yeux au ciel, en me disant « oula mais c’est trop facile ! ». Les réactions des uns et des autres ne sont pas toujours très réalistes ou appropriées. Pourquoi se lancer dans une longue (mais utile à l’histoire) explication quand on vient de perdre un ami ? Pourquoi pleurer et chanter à la mort d’un inconnu alors qu’on égorge et tue sans sourciller ? Mais surtout, SURTOUT, pourquoi tous les hommes que Rebecca Kean croise sont-ils irrémédiablement attirés par elle ? Je sais bien que c’est une jolie fille, mais on a tous dans notre entourage un canon et on sait bien que même si il/elle attire les regards, ce n’est pas pour ça qu’il/elle ne peut faire cent mètre sans que quelqu’un lui propose de coucher avec lui/elle ! C’est un peu lassant à force de voir Rebecca Kean aussi courtisée. C’est déjà assez fatigant un triangle amoureux, alors je vous laisse imaginer un « pentagone » amoureux…                           (#toujoursenluttecontreceshéroïnestropparfaites)

La fin aussi m’a un peu gênée. J’ai trouvé que tout se finissait trop vite et qu’on manquait de descriptions et explications. La scène finale aurait pu être plus travaillée. Il y avait vraiment matière à avoir un dénouement très intéressant, les idées étaient bonnes. C’est dommage…

Malgré tout, j’ai passé un bon moment. J’ai envie de savoir la suite, d’avoir les réponses à mes questions et surtout de voir si les autres tomes n’ont pas ces défauts que j’ai soulignés. Et puis comme j’ai trouvé de bonnes idées au cours de ma lecture, je me dis qu’elles seront peut-être exploitées dans les tomes suivants. Pour autant, je ne pense pas lire le deuxième tome en dehors de mes vacances.  Car il faut vraiment que je sois peu exigeante pour apprécier cette série je pense. En tout cas, ça m’a donné envie de lire plus d’urban fantasy et de me tourner vers des séries dont j’entends parler depuis un moment (comme Charley Davidson).

Si vous avez lu cette série, je serais curieuse d’avoir vos avis, surtout sur son évolution !

Ma Note : 14/20

Romanesquement Vôtre,

Victoire

Publicités

10 commentaires sur « Rebecca Kean – Tome 1 : Traquée – de Cassandra O’Donnell »

  1. Merci pour cette chronique, j’avais ce livre dans ma wishlist mais je pense qu’il va en sortir très vite (du coup mon porte monnaie aussi te remercie). L’héroïne « parfaite » (je soutiens ta lutte haha) et les triangles amoureux c’est trop pour moi :p

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais beaucoup apprécié ce premier tome avec u univers où divers créatures fantastiques se côtoient. Mais c’est vrai que Rebecca paraît trop parfaite, trop wonderwoman et séduisante, mais j’ai réussi à faire avec au fil des tomes. Sur le point d’entamer le cinquième tome, je peux dire que l’histoire se bonifie et que les personnages sont un gros points forts au récit, les personnages secondaires étant très attachants.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s