Rainbow de Belinda Bornsmith

Edition : Editions Cyplograinbow
Genre : New Adult, Romance
Nombre de pages : 464

Résumé : Une rock star, une étudiante. . . Ils n’auraient jamais dû se rencontrer. . . et pourtant. . . Le soir où Lexie croise la route de Kade, le chanteur charismatique du groupe Onyx, elle n’en croit pas ses yeux. Pourtant, il est bien là, en chair et en os, et son rêve le plus fou devient réalité. La connexion entre eux est immédiate ; l’attirance, tout aussi intense. Mais tout le monde sait que les contes de fées n’existent pas. Il est riche, célèbre, vit à LA, et s’apprête à partir pour une longue tournée mondiale. Elle n’est qu’une petite étudiante de Miami, entamant sa première année d’université. Deux univers aux antipodes l’un de l’autre. Alors, ce moment magique, trop court, ne peut rester qu’un merveilleux souvenir. Mais parfois, il suffit d’un regard, de quelques mots et d’une chanson pour qu’un lien entre deux êtres devienne indéfectible. . .

Eh oui, ce n’est pas du tout le genre de livres vers lequel j’ai tendance à me tourner, mais pour le coup je me devais d’accepter ce service presse. Pourquoi ? Eh bien parce que quand j’étais gamine j’aimais bien m’imaginer rencontrer la star sur laquelle je fangirlais et vivre une fabuleuse histoire d’amour avec elle.

Si vous avez été dans le même cas que moi, je ne peux que vous conseiller la lecture de Rainbow ! Bien que ce ne soit pas mon genre de prédilection j’ai vraiment aimé lire cette romance. J’ai trouvé les personnages réalistes et surtout très attachants. Lexie, notamment, permet à la groupie qui sommeille en nous de s’identifier immédiatement, avec ses tentatives pour mûrir et oublier ses fantasmes d’ado. J’ai eu l’impression qu’elle réagissait exactement comme j’aurais réagi à sa place si j’avais rencontré à son âge mon idole : de manière spontanée et parfois un peu irréfléchie. C’est ce qui rend la romance réaliste à mon sens.

L’écriture de l’autrice est fluide et dynamique. Les pages défilent toutes seules et je n’ai pas trouvé de temps mort dans le récit. Finalement, je suis contente d’avoir testé le New Adult et je pense bien retenter l’aventure ! J’ai passé un très bon moment de lecture, d’où ma note :

16/20

En revanche, je vous avertis, ce n’est pas un roman à mettre dans toutes les mains en raison des passages érotiques qu’il contient. 

Au passage, j’ai fait ma curieuse et ai posé deux petites questions à Belinda Bornsmith :

Vous êtes-vous inspirée d’une rock star sur laquelle vous fangirlez pour écrire ce roman ?

B. Bornsmith : Non, je ne me suis pas inspirée d’une rock star dont j’étais fan. En revanche, je me suis inspirée de mon environnement : réseaux sociaux, magazines, télévision. C’est une source inépuisable.

Etiez-vous, plus jeune, du genre à être une fan rêvant de rencontrer son idole et partager une histoire d’amour avec elle ? Si oui, peut-on avoir le nom ? 

B. Bornsmith : Plus jeune, je me souviens avoir eu ma période « Tom Cruise ». Je ne ratais aucun de ses films. Mais cela s’arrêtait là 😉

Vous connaissez la plume de Belinda Bornsmith ? Quel est votre avis dans ce cas sur ses romans ?

Romanesquement Vôtre,

Victoire

Publicités