Red Rising, tome 3 : Morning Star – Pierce Brown

Edition : France Loisirs
Genre : Science-Fiction, Low Fantasy
Nombre de pages :  544

Résumé : « JE SUIS LE FAUCHEUR.
JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.
CE N’EST QUE LE DÉBUT. »
Darrow aurait voulu vivre en paix. Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre. Darrow s’est élevé parmi les puissants qui dirigent la Société pour mieux préparer sa révolution.
À présent, la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné.
Malgré les doutes qui l’assaillent, malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter aux quatre coins du Système solaire, Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…

J’ai envie de résumer ce tome 3 (et cettre trilogie par la même occasion) d’un seul mot : Excellent.

Excellent du début à la fin. 

Voilà, fin de la chronique. A vendredi pour un nouvel avis lecture.

Non plus sérieusement, je vais essayer de développer mon avis en essayant de ne pas utiliser les mots « génial » et « perfection » dans toutes les phrases.

J’ai commencé cette série il y a fort fort longtemps, en traînant un peu les pieds car c’était à une époque où j’en pouvais plus des dystopies qui se ressemblaient toutes. J’ai rapidement changé d’avis et le tome 1 est devenu un coup de coeur. Le tome 2 a transformé l’essai. Le tome 3 dont je  vous parle aujourd’hui m’a décidée à affirmer que Pierce Brown était bel et bien un de mes auteurs favoris. 

Et pour cause, ses personnages ont une énergie, une vitalité, un réalisme que j’ai rarement vus. Ils sont tous très bien travaillés, du héros principal au grand méchant en passant par cet allié qu’on ne croise que toutes les 100 pages.

L’action est au rendez-vous, au même titre que les retournements de situation. J’ai par exemple souvenir qu’un moment dans le tome 1, j’ai dû poser mon livre une vingtaine de minutes tant les bras m’en sont tombés suite à une révélation incroyable. Ce tome 1 m’a donc fourni l’un de mes meilleurs souvenirs de lectrice. 

Cette fin de trilogie est aussi palipitante que les tomes précédents ! L’auteur a vraiment réussi à transmettre les émotions de Darrow et de ses amis. La peur, la tristesse, la trahison, la haine, l’amour… Rien que le fait que Darrow assume le fait d’aimer ses amis, c’est quand même fort. Souvent ces personnages guerriers sont plutôt pudiques concernant ce genre de sentiments. Mais pas là, et ça fait du bien.

L’univers est toujours aussi bien exploité. J’avais peur que certaines incohérences naissent, comme cela arrive souvent quand le héros libérateur est proche de son objectif. Parce que oui, c’est bien joli de vouloir dégager le pouvoir en place, mais encore faut-il être capable de proposer autre chose. En l’occurence, l’auteur a réussi à éviter cet éccueil grâce à un bon découpage de l’histoire et surtout à une bonne fin.

Quel dommage qu’on ne parle plus de cette super série!

Bref, cette trilogie a été un énorme coup de coeur. J’étais très triste à l’idée de quitter Darrow et son univers coloré. Mais je viens de découvrir que l’auteur n’a pas chaumé ces dernières années et 3 autres tomes n’attendent que moi.

Et vous, avez-vous commencé/fini cette série ? Je serais curieuse d’avoir votre avis !

Ma note: 20/20

Signature

Victoire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s