The Mortal Instruments, Les origines, tome 2 : Le prince mécanique – Cassandra Clare

Edition : PKJcouv53861266
Genre : Urban fantasy
Nombre de pages : 569

Résumé : Dans les entrailles magiques de la Londres victorienne, Tessa Gray pense avoir trouvé la sécurité aux côtés des Chasseurs d’Ombres. Mais l’est-elle réellement ? Le Magister semble ne reculer devant rien pour utiliser les pouvoirs de Tessa à de sombres fins : une guerre vengeresse contre les Chasseurs d’Ombres. Tessa pourra compter sur l’aide de Jem, dévoué, et du sombre Will pour se frayer un chemin des pleines brumeuses du Yorkshire aux portes d’un manoir renfermant d’indicibles horreurs… et peut-être débusquer leur ennemi, qui délivrera Will de ses secrets ,et révèlera à Tessa qui elle est réellement !

La série « The Mortal Instrument » m’a suivie au cours de mes premières années d’études. Elle m’a tantôt faite vibrer, tantôt déçue, mais j’en garde un excellent souvenir, notamment grâce à son univers magnifiquement construit et ses personnages secondaires très attachants. Quand je me suis lancée dans le 1er tome des « Origines », j’étais un peu inquiète. J’avais peur que cette nouvelle trilogie ne soit pas très aboutie et ne serve qu’à vendre plus de livres aux fans de la série. Ahalala quelle mauvaise langue je fais… Je vous l’ai dit au cours de ma chronique de l’an dernier sur le 1er tome : je l’avais adoré !

Et la suite m’a conquise ! J’ai retrouvé cet univers, toujours aussi bien construit et passionnant. J’ai l’impression que l’autrice arrive dans chacun de ses livres à apporter de nouvelles informations sur ce monde, sans que celui-ci ne perde ça cohérence. On n’a pas le temps de se lancer des créatures déjà présentes, qu’en voici des nouvelles! C’est du beau travail d’écrivain de fantasy !

Contrairement aux personnages principaux de la saga initiale qui ont fini par m’ennuyer (voire me taper sur le système), j’aime beaucoup Tessa et Will. J’apprécie le fait que l’autrice ait créé des personnages qui peuvent se montrer très sombres et assez compliqués à comprendre. Elle les a fait évoluer avec beaucoup de cohérence: Tessa a gagné en assurance et Will en humanité. Sans compter qu’ils vivent pas du tout dans la même époque que nous, ce qui donne beaucoup de charme à leurs manières et leurs tons parfois guindés. Les personnages secondaires restent la grande force des romans de Cassandra Clare : ils apportent tous quelque chose à l’histoire et ne se résument pas à être des faire-valoir de nos héros.

L’intrigue aussi est un bon point. Beaucoup de choses se passent et j’ai même été surprise par quelques rebondissements, alors que je pensais m’attendre à ce qui allait se passer. Ce mélange d’actions et de romance reste toujours aussi efficace ! Quant à la fin, elle m’a donné très envie de me jeter sur le troisième tome !

Un petit regret: j’ai acheté les 2 premiers tomes en poche (qui ont cependant les magnifiques des grands formats) de peurs que ceux-ci me déçoivent et donc de dépenser mon argent pour rien… Je regrette maintenant de ne pas avoir la jolie collection en grand format de PKJ. (Ah les lectrices ont de vrais problème, n’est-ce pas?)

Autre parenthèse, j’ai commencé la série Netflix et j’ai décroché à l’épisode 2 parce que sans être déçue, je n’étais non plus très emballée, et j’avais une autre série qui m’attendait. Si vous l’avez-vu je serais curieuse de savoir ce que vous en pensez ? Me conseillez-vous de persévérer car la saison 1 va en s’améliorant?

Ma note: 17/20

Signature

Victoire 

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge de l’Imaginaire:

challenge de l'imaginaire

4 commentaires sur « The Mortal Instruments, Les origines, tome 2 : Le prince mécanique – Cassandra Clare »

  1. Pour la série j’ai vu 4 épisodes, je regarde souvent des vidéos tu sais « recap » entre guillemets et j’ai trouvé ça très niais, les personnages fades et ça ne m’a trop plu. Pourtant normalement je me détache bien des livres (d’ailleurs j’avais relativement apprécié le film même si je suis la seule) donc c’est pas le soucis, mais non ça passe pas.

    Pour les origines j’ai pas trop croché dans le tome 1, mais en même temps la fin a attisé ma curiosité et était beaucoup mieux ! Mais les triangles amoureux déjà pfiou j’en veux pas. Et pour le grand format, je l’ai en VO et par contre je le trouve TROP joli ! Avec un dessin sur le dos du livre qui se complète au fur et à mesure des livres, c’est sympa

    Aimé par 1 personne

  2. Ah bon et bien merci grâce à toi je ne vais pas perdre mon temps à retenter la série x)
    Et c’est vrai que j’ai oublié d’en parler mais le point négatif de cette série c’est ce triangle amoureux … C’est dommage que l’autrice soit tombée dans cette facilité scénaristique et j’espère que le cycle suivant nous épargnera en la matière.
    Bon et pour le coup je ne te remercie pas parce que je viens de voir les couvertures VO et maintenant JE LES VEUX ahah

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s