L’héritage d’Arachnée de Marine Kelada

Edition : France Loisirs (Nouvelle Plume)
Genre : Fantastique
Heures d’écoute : 392

Résumé : À 19 ans, Emma vit dans le Yukon avec son père, un scientifique à l’éthique douteuse. Quand elle découvre son nouveau cobaye clandestin, Arachos, elle devient son unique réconfort. Mais, elle n’aurait jamais imaginé que sa vie s’en trouverait à ce point bouleversée. Alors que le passé d’Arachos refait surface, ses origines mythiques se dévoilent et secouent leur existence. Entre passion et sorcellerie, ils ne peuvent plus compter que l’un sur l’autre pour espérer faire face à un dessein des plus sinistres.

Je suis assez mitigée concernant ce roman. Ce qui est indéniable – et malgré quelques longueurs – c’est que j’ai passé un plutôt bon moment !

J’ai tout d’abord beaucoup apprécié les caractères de nos deux personnages principaux Emma et Arachnos. Pour une fois que nous n’avons pas un binôme fille/garçon composé d’un beau mâle viril avec un instinct protecteur poussé à l’extrême et d’une jeune fille un peu faiblarde et aveuglée par ses sentiments, ça fait du bien ! Dans ce roman, c’est Emma qui a le rôle de protectrice, c’est elle la plus réfléchie et la plus déterminée. Au contraire, Arachnos ne serait rien sans son aide. Après tout, elle lui apprend à parler, à ressentir des émotions, à se comporter en être humain normal et à survivre dans un monde qu’il ne connaît pas. C’est à mon sens le gros point positif de cette histoire. C’est assez rafraîchissant quand on compare avec les autres romances fantastiques qu’on trouve habituellement dans les rayons de France Loisirs.

L’ambiance mythologique est plutôt bien travaillée. Sans être omniprésente, elle matche assez bien avec le monde contemporain dans lequel vivent nos héros. J’avais peur de me retrouver face une sorte de spin-off de Percy Jackson, mais l‘autrice a réussi à s’approprier le mythe d’Arachnée.

En revanche, et c’est ce qui m’a le plus dérangé dans cette histoire, il y a un petit problème de rythme et de traitement du temps. Si certains moments m’ont paru très lents, j’ai eu l’impression à d’autres que la rapidité de l’enchaînement des événements maquait de cohérence. J’aurais préféré que l’autrice prenne son temps après l’apparition des véritables « méchants », quitte à écourter le début de son récit.

Certaines attitudes de notre héroïne sont, elles aussi, parfois assez déroutantes. C’est par exemple le cas quand un homme qu’elle considère comme son père et qui l’a aidée à se sortir de très mauvaises situations, se retrouve isolé et qu’elle décide d’aller le visiter des mois après son départ. Alors qu’elle aurait très bien pu y aller avant…

En conclusion, j’ai passé un bon moment avec cette histoire. Je pense que j’ai plus été séduite par les personnages et leurs caractère que par le récit. Ceci explique mon avis positif malgré quelques incohérences.

Ma note : 13/20

Signature

Victoire

challenge de l'imaginaire

3 commentaires sur « L’héritage d’Arachnée de Marine Kelada »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s