Mickey et l’océan perdu – BD

Maison d’édition : Glénatmickey et l'océan perdu
Scénario : Denis-Pierre Filippi
Dessin : Silvio Camboni

RésuméCertains trésors feraient mieux de rester cachés Le monde est enfin en paix après des années de conflit. Mickey, Minnie et Dingo sont récupérateurs. Leur mission : explorer les épaves de l’ancienne guerre en quête de ressources technologiques. Activité dans laquelle ils peuvent compter sur Pat Hibulaire pour leur mener la vie dure ! Un jour, répondant à une annonce, nos trois comparses mettent la main sur un cube étrange situé dans les profondeurs de l’océan. Ils n’imaginent pas les véritables motivations de leur commanditaire ni l’étendue des pouvoirs de cet artefact, à première vue inoffensif…

En petit week-end à Lille avec mon copain, nous avons fait une petite pause dans un café/bédéthèque et nous sommes tombés sur cette jolie BD. C’est sa couverture hyper colorée et pleine d’informations qui nous a attirée. 

Du coup on l’a dévorée dans le train. Ce qui nous a le plus plu, ce sont les planches. Elles sont magnifiques, colorées et très détaillées. En plus de cela, l’histoire nous transporte au coeur de différents paysages : la neige, la forêt, la mer etc. Visuellement, les planches sont comme je les aime !

L’histoire n’est pas incroyable, simple comme une BD de Mickey après tout, mais efficace. Le petit plus, c’est le côté steampunk de l’histoire. Grâce à cela, on voit de super costumes sur Minnie et Dingo et des machines bien sympas. J’ai toujours aimé les histoires de Mickey que je trouvais dans le Mickey Parade Géant et qui avaient des ambiances particulières (Vicking, maison hantée, monde parallèle etc.), alors cet album m’a rappelé l’époque où je lisais ce magazine.

Seul gros point noir : l’orthographe. Gros massacre à ce niveau. Alors certes, à la première lecture on n’a pas vu grand chose avec mon copain, parce que nous étions fatigués et dans le train. Puis à la deuxième lecture, lui, il a halluciné de trouver des « les tiennent » « Spoiler » pour « Spolier » et encore tout ça, ce n’est que sur les 4 premières pages. C’est tellement dommage de gâcher un si bel album avec des fautes pareils.

Mais bon, je vois le bon côté des choses, grâce à cet album je me suis rendue compte que c’était agréable de lire des BD avec mon copain. Je ne m’en serais pas douter vu qu’il n’est pas un lecteur. Alors tant pis pour les fautes ^^

Vous l’avez déjà croisée cette BD en rayon ?

Romanesquement Vôtre,

Victoire

8 commentaires sur « Mickey et l’océan perdu – BD »

  1. J’avoue que l’album est chouette, on me l’a offert récemment .J’avais déjà suivi les auteurs sur une autre série : « Le voyage extraordinaire », plutôt jeunesse, avec une franche atmosphère à la steampunk 🙂 Les planches sont visuellement très réussies, mais j’avoue que les nombreuses coquilles au niveau de l’orthographe m’ont un peu refroidie ^^ Ceci dit, tout est remonté à l’éditeur qui a assuré qu’il y aurait une réimpression après corrections… (et heureusement !)

    J'aime

    1. Ah tant mieux que ce soit remonté à l’éditeur ! C’est vraiment dommage ce genre de point noir sur un album aussi beau. D’ailleurs je me suis noté « Le voyage extraordinaire » quand j’ai cherché sur internet si j’étais la seule à avoir vu les fautes ^^ c’est une série sympa ??

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s