The Mortal Instrument – Les origines : tome 1

Auteur : Cassandra Clarethe mortal instrument
Genre : Urban fantasy , Jeunesse
Edition : PKJ (version poche)
Nombre de pages : 528
Date de parution : 2012

Résumé : Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour ou Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

Mon avis : Un super spin-off

Pourquoi ai-je acheté ce livre alors que j’avais aimé sans adorer les deux trilogies de la saga originale ? Que j’avais trouvé les tomes assez inégaux ? Et bien parce que je suis faible, attirée par les jolies couvertures et les autocollants dorés qui disent « Best-Seller ». Mais bon, pour une fois, je ne vais pas me plaindre de ma faiblesse puisque j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture !

Ce qui m’a d’abord plu dans ce roman, c’est l’époque à laquelle se passe l’histoire : le Londres du XIXème siècle. Je trouve que l’univers des chasseurs d’ombre trouve totalement sa place à cette époque. D’autant plus qu’on trouve quelques traces de steampunk, légères mais suffisamment présentes pour créer le genre d’ambiance que j’aime.

J’ai aussi beaucoup plus accroché avec les personnages de ce roman qu’avec ceux des trilogies originelles. J’avoue qu’à la fin, Cassy et Jace me tapaient pas mal sur le système et je m’étais bien plus attachée à Alec, Magnus et Simon. Ici, j’ai aimé le caractère de Tessa et de tous les chasseurs d’ombre qu’elle rencontre. Au début, à chaque fois que j’en recontré un, je me dis « ohlala mais il c’est le copier/coller de (insérer prénom d’un personne des premières trilogies) » et puis en avançant je me rendais compte que je m’étais trompée (et que j’étais trèèèèès mauvaise langue !). Tessa particulièrement est très attachante, elle pose plein (trop) de questions, elle est curieuse et a un cœur très généreux.

Le récit est dynamique, sans temps mort, ce qui fait que j’ai dévoré ce livre. En le refermant j’avais hâte de me procurer le tome 2 (malheureusement j’ai pris le premier en poche donc je dois attendre que les suivants sortent dans le même format).

Pour finir, j’ai vraiment apprécié rencontrer des personnages des trilogies originelles : Magnus, Camille, frère Enoch … Ce genre de clins d’œil m’ont plu parce que ça permet d’en apprendre plus sur ces personnages immortels qui m’intriguaient déjà pas mal quand ils intervenaient dans les aventures de Cassy et Jace.

Vraiment, je ne m’attendais pas à autant apprécier ce roman et à même le préférer aux six précédents. Je vous le recommande fortement, surtout si vous avez accroché à l’univers des chasseurs d’ombre qui, sans être re-détaillé avec beaucoup de précisions, est décrit à une époque où les relations entre créatures et Nephilims étaient bien différentes. Quant à moi, je vais attendre sagement que le tome 2 sorte en poche !

Ma Note : 17/20

Romanesquement Vôtre,

Victoire

Publicités

9 commentaires sur « The Mortal Instrument – Les origines : tome 1 »

  1. Bon, bon, peut-être que moi aussi je finirai par craquer et par lire toute la série… Pour le moment, j’arrive à résister, il y a tellement d’autres livres qui me font envie. Mais vu l’intérêt que suscite The Mortal Instruments, je vais bien finir par me prendre au jeu et par découvrir cette histoire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s