Les Colombes du Roi Soleil – tome 14 : retrouvailles à Versailles

Titre : Retrouvailles à Versaillesles-colombes-du-roi-soleil-tome-14-retrouvailles_5396
Série : Le Colombes du Roi-Soleil
Auteur : Anne-Marie Desplat-Duc
Edition : Flammarion
Genre : Jeunesse ; Historique
Nombre de pages : 316

Résumé : Au fil des ans, les Colombes ont vécu des heures joyeuses, parfois éprouvantes. Elles ont grandi, parcouru le monde, sont devenues des jeunes filles accomplies, amoureuses, toujours libres. Elles se sont promis de rester amies. A l’occasion d’un grand événement, les Colombes ont la joie de se retrouver. Le destin leur réserve parfois bien des surprises !

Mon avis : Un retour en enfance

L’autre fois, alors que j’accompagnais une amie dans ses recherches au rayon jeunesse, j’ai trouvé par hasard ce roman. Immédiatement, je suis retombée en enfance. Je me suis rappelée du plaisir que j’avais pris à découvrir les aventures d’Isabeau, Eléonore ou Louise.

J’ai lu au collège tous les Colombes du Roi-Soleil qui étaient sortis. Je me rappelle m’être arrêtée à Un corsaire nommé Henriette (mon préféré de tous !) et ne pas avoir continué cette série parce qu’elle m’était sortie de la tête. J’étais donc ravie de tomber sur ce dernier tome placé sous le signe des retrouvailles.

Tout d’abord, ce tome nous permet d’avoir des nouvelles de nos héroïnes. L’auteure prend le temps de nous en apprendre plus sur la vie de chacune. Je dois cependant vous prévenir que toutes nos Colombes ne sont pas protagonistes dans cette histoire. Hortense, Louise et Jeanne sont les personnages principaux. Pour les autres, nous les croisons soit au détour de quelques pages durant lesquelles elles instruisent les trois autres colombes sur leurs histoires, soit au cours d’une conversation rapportée entre deux autres personnages. Et c’est peut-être ce qui m’a déçue. Je savais bien que l’auteure ne pourrait pas faire apparaître toutes ses colombes en un seul tome (après tout, Gertrude est en Amérique et Eléonore coincée en Europe de l’est). Malgré tout, j’espérais que mes colombes préférées (Henriette, Eléonore, Hortense et Isabeau) soient plus présentes.

J’ai aussi été très surprise de découvrir à quel point le style de l’auteur était agréable. J’avais oublié ce point fort de la série. Même si Anne-Marie Desplat-Duc s’adresse à un public jeune, elle utilise un langage plutôt élaboré et un style élégant. Je trouve cela très bien pour les jeunes adolescents qui veulent se mettre à la lecture.

De plus, l’auteure arrive à distiller une certaine part de réalisme dans ces romans où la plupart des jeunes filles sont en quête du grand amour. Certes, les colombes sont d’incorrigibles romantiques, mais elles se confrontent tout de même à des réalités plus ou moins désagréables : l’indifférence d’un père, un amour à sens unique…

En résumé, je pensais devoir me confronter à une lecture très jeunesse, subir une petite déception (comme c’est souvent le cas quand on redécouvre des classiques de notre enfance). En réalité, j’ai beaucoup apprécié ma lecture. Je la conseille à toutes ceux et celles qui ont lu les Colombes du Roi-Soleil. Et si vous chercher un roman jeunesse et historique à offrir, jetez un coup d’œil à cette série, ça vaut le coup !

Ma Note : 16/20

Romanesquement Vôtre,

Victoire

Publicités

3 commentaires sur « Les Colombes du Roi Soleil – tome 14 : retrouvailles à Versailles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s