Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald

le-jour-ou-anita-envoya-tout-balader.jpgTitre : Le jour où Anita envoya tout balader
Auteur : Katarina Bivald
Edition : DENOËL
Genre : Feel good
Date de parution : 2016
Nombre de pages : 464

Résumé : L’été de ses 18 ans, Anita Grankvist s’était fixé trois objectifs dans la vie : apprendre à conduire une moto, acheter une maison et devenir complètement indépendante. Presque vingt ans plus tard, Anita est certes indépendante, mais n’a toujours pas réalisé ses deux autres rêves. Elle mène une petite vie tranquille, seule avec sa fille, et travaille au supermarché local. Le départ d’Emma pour l’université va bouleverser ce quotidien un peu plan-plan. Anita réalise qu’elle va devoir gérer quelque chose qui lui a cruellement manqué ces deux dernières décennies : du temps libre. Qu’à cela ne tienne, Anita commence à prendre des leçons de moto, se lance dans un projet impossible, apprend à connaître sa mère légèrement sénile, et tombe follement amoureuse. Finalement, n’est-ce pas merveilleux de réaliser ses rêves d’adolescence à l’approche de la quarantaine ?

Avis : Une lecture doudou

De Katarina Bivald, j’avais déjà lu La bibliothèque des coeurs cabossés qui avait été une agréable surprise. Je me suis donc naturellement tournée vers le deuxième roman écrit par cette auteure suédoise… et la couverture est tout aussi craquante !

Cette lecture réconfortante ne m’a pas déplue même si je l’ai moins apprécié que La bibliothèque des coeurs cabossés. Selon moi, il s’agit d’un très bon « feel good » sans prise de tête et dans lequel on retrouve l’agréable plume de Katarina Bivald.

Cependant, j’ai trouvé que l’histoire développée n’était pas si intéressante que cela et, surtout, très prévisible. On devine le déroulement des événements au fur et à mesure que l’on tourne les pages.

Si l’intrigue n’est pas le point fort de ce roman, j’ai tout de même beaucoup aimé les personnages. Anita et ses copines du supermarché sont des êtres accessibles, à la fois remplies de qualités et de défauts. J’ai donc réussi à nouer rapidement une complicité avec elles.

De plus, la relation d’Anita avec sa fille ressemble énormément à celle de Rory et Lorelai dans Gilmore Girls (l’auteur y fait d’ailleurs référence). J’ai savouré ce rapprochement puisque, même si cette série n’est pas la meilleure de tous les temps, elle est ma petite madeleine de Proust de mes années collèges.

En revanche, les liens qui se créent entre Anita et Lucas ne m’ont pas particulièrement touchés (je ne pense pas spoiler en vous disant ça puisqu’on devine très rapidement leur rapprochement). J’ai trouvé leur histoire assez convenue. D’ailleurs Anita semble réagir plus comme une ado de 15 ans qu’une femme proche de la quarantaine. Certes, elle souhaite revivre sa jeunesse, mais pour moi cela ne justifie en rien son comportement de petite fille vis-à-vis du jeune homme.

En définitive, cette lecture ne m’a pas spécialement marquée, mais j’ai passé un agréable moment… alors je pense qu’il peut plaire à un grand nombre de lecteurs amateurs de « feel good ». Pour ceux qui ont déjà lu La bibliothèque des coeurs cabossés, je vous conseille de ne pas avoir trop d’attentes de ce livre au risque d’être déçu !

Note : 13/20

Romanesquement vôtre,

Marion

Publicités

7 commentaires sur « Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald »

  1. J’avoue j’ai acheté ce roman parce que j’avais adoré « la bibliothèque des cœurs cabossés » ^^ Mais je n’ai pas encore réussi à le sortir de ma PAL, notamment parce que les avis sont d’accord sur un point : il est nettement moins bien que le précédent roman de l’auteur … Mais il faudra quand même que je le sorte un de ces jours, après tout les feel good font quand même du bien 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s