Notre PAL printanière

Alors que le soleil commence à repointer le bout de son nez, on vous présente notre petite liste de livres qui nous font envie en cette saison pleine de senteurs.

Au passage, faisons un petit bilan de notre PAL hivernale : nous avons réussi à lire notre sélection, ce qui nous a permis de faire de plus ou moins belles découvertes. Les chroniques de nos lectures sont d’ores et déjà sur le blog.

La PAL printanière de Victoire

Titre : Le Monde de Sophiele-monde-de-sophie
Auteur : Jostein Gaarder
Edition : Editions Points
Genre : Contemporain, Philosophie
Date de parution : 1991
Nombre de pages : 640

Résumé : Sophie, quatorze ans, reçoit une lettre où ne figure qu’une seule phrase : « Qui es-tu ? ». D’autres messages suivent mais l’expéditeur demeure un mystère. C’est le début d’une étrange correspondance qui plonge la jeune fille dans un voyage au cours duquel elle rencontre les principales figures de la philosophie.

Vous avez dû le voir passer dans mon premier book haul. La couverture fait très printanière je trouve et je me sens plus philosophe quand le soleil revient ! Cette saison sera donc la bonne période pour découvrir ce roman. Lire la suite de « Notre PAL printanière »

La Fortune des Rougon, Emile Zola

Titre : La Fortune des Rougonsproduct_9782070341429_195x320.jpg
Auteur : Emile Zola
Edition : folio
Genre : classique
Date de parution : 2007
Nombre de pages : 480

Résumé : Dans la petite ville provençale de Plassans, au lendemain du coup d’Etat d’où va naître le Second Empire, deux adolescents, Miette et Silvère, se mêlent aux insurgés. Leur histoire d’amour comme le soulèvement des républicains traversent le roman, mais au-delà d’eux, c’est aussi la naissance d’une famille qui se trouve évoquée : les Rougon en même temps que les Macquart dont la double lignée, légitime et bâtarde, descend de la grand-mère de Silvère, Tante Dide. Et entre Pierre Rougon et son demi-frère Antoine Macquart, la lutte rapidement va s’ouvrir. Premier roman de la longue série des Rougon-Macquart, La Fortune des Rougon que Zola fait paraître en 1871 est bien le roman des origines. Au moment où s’installe le régime impérial que l’écrivain pourfend, c’est ici que commence la patiente conquête du pouvoir et de l’argent, une lente ascension familiale qui doit faire oublier les commencements sordides, dans la misère et dans le crime.

Lire la suite de « La Fortune des Rougon, Emile Zola »

Les Belles Endormies – Yasunari Kawabata

Titre : Les belles endormiesbelles-endormies
Auteur : Yasunari Kawabata
Edition : Le livre de poche
Genre : Contemporain, roman japonais
Nombre de pages : 122

Résumé : Dans quel monde entrait le vieil Eguchi lorsqu’il franchissait le seuil des Belles Endormies ?
Ce roman, publié en 1961, décrit la quête des vieillards en mal de plaisirs. Dans une mystérieuse demeure, ils viennent passer une nuit aux côtés d’adolescentes endormies sous l’effet de puissants narcotiques.
Pour Eguchi ces nuits passées dans la chambre des voluptés lui permettront de se ressouvenir des femmes de son passé, et de se plonger dans de longues méditations. Pour atteindre, qui sait ? au seuil de la mort, à la douceur de l’enfance et au pardon de ses fautes.

Mon avis : Un roman source de malaise Lire la suite de « Les Belles Endormies – Yasunari Kawabata »

Réparer les vivants, Maylis de Kerangal

Titre : Réparer les vivantsproduct_9782070462360_195x320
Auteur : Maylis de Kerangal
Edition : folio
Genre : littérature contemporaine, drame
Année de parution : 2015
Nombre de pages : 304

Résumé : « Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps ». Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour.

Lire la suite de « Réparer les vivants, Maylis de Kerangal »

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques? – Philip K. Dick

Titre : Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?Blade runner
Auteur : Philip K. Dick
Date de parution : 1976
Edition : J’ai Lu
Genre : Science-Fiction
Nombre de pages : 254

Résumé : Le mouton n’était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature les voisins n’y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l’illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n’est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu’il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c’est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs normal, c’est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n’a pas suffi. Face aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s’est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu’a-t-il à perdre ?

Mon avis : Une claque Lire la suite de « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques? – Philip K. Dick »

Petits livres, gros coups de coeur

Il y a certains livres qui me semblent avoir trop peu de pages pour faire l’objet d’une chronique. Je me vois en effet mal écrire un article plus long que son sujet. Mais comme on dit, ce n’est pas la taille qui compte, et malgré ce peu de pages, ces livres en question ont pu faire l’objet de gros coups de cœurs !

Je dois préciser que la plupart de ces livres m’ont charmée en raison de leur style, de leur écriture, de leur poésie ou de leur sens. Pour vous donner envie de vous plonger dedans, je vous laisserai à chaque fois avec ma citation préférée du livre.

Lire la suite de « Petits livres, gros coups de coeur »

Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald

le-jour-ou-anita-envoya-tout-balader.jpgTitre : Le jour où Anita envoya tout balader
Auteur : Katarina Bivald
Edition : DENOËL
Genre : Feel good
Date de parution : 2016
Nombre de pages : 464

Résumé : L’été de ses 18 ans, Anita Grankvist s’était fixé trois objectifs dans la vie : apprendre à conduire une moto, acheter une maison et devenir complètement indépendante. Presque vingt ans plus tard, Anita est certes indépendante, mais n’a toujours pas réalisé ses deux autres rêves. Elle mène une petite vie tranquille, seule avec sa fille, et travaille au supermarché local. Le départ d’Emma pour l’université va bouleverser ce quotidien un peu plan-plan. Anita réalise qu’elle va devoir gérer quelque chose qui lui a cruellement manqué ces deux dernières décennies : du temps libre. Qu’à cela ne tienne, Anita commence à prendre des leçons de moto, se lance dans un projet impossible, apprend à connaître sa mère légèrement sénile, et tombe follement amoureuse. Finalement, n’est-ce pas merveilleux de réaliser ses rêves d’adolescence à l’approche de la quarantaine ?

Lire la suite de « Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald »