Miss Peregrine et les enfants particuliers

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers – Tome 1miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers
Auteur : Ransom Riggs
Edition : Bayard
Genre : Jeunesse, Fantastique
Date de parution : 2012
Nombre de pages : 444

Résumé : Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ? Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Mon avis : Une lecture jeunesse que je conseille !

Par où commencer ? Tout d’abord, l’écriture de R. Riggs est très agréable. J’ai essayé de me mettre à la place d’un enfant durant ma lecture et c’est ce qui m’a fait remarquer que le style de l’auteur était à la fois efficace et travaillé. L’utilisation de la première personne, les descriptions pertinentes, les réflexions de Jacob… Tous ces éléments permettent au lecteur de plonger dans l’intrigue.

L’univers est sombre, mais onirique. J’ai réellement eu l’impression d’être plongée dans une sorte de rêve pendant ma lecture, notamment grâce au style très visuel de l’auteur. Les questions s’accumulent, ce qui nous tient en haleine de la première à la dernière ligne.

Et comment ne pas parler de l’objet livresque ? Les pages sont aérées et les photos intrigantes. Comme une gamine, je comptais le nombre de pages qui me restaient avant la prochaine photo tout en essayant de ne pas me spoiler. Ces images renforçaient l’aspect visuel du style de l’auteur.

J’ai néanmoins noté quelques petits défauts. J’ai notamment trouvé le début un peu trop long et j’ai regretté de ne pas sursauter quelques fois. Je sais que ce roman s’adresse à un jeune public, mais j’aurais apprécié un peu plus de frissons. Le comportement de Jacob me semble d’ailleurs quelques fois très peu réaliste : quel gamin de 16ans oserait s’aventurer dans un orphelinat dit « hanté » sans même trembler ?

Malgré ces quelques points négatifs, j’ai passé un excellent moment de lecture. Je conseille ce livre aux plus grands comme aux plus petits en soulignant cependant qu’il est particulièrement fait pour ces derniers. C’est typiquement le genre de roman qui pourrait donner envie à un enfant de lire. J’achèterai le tome 2 sans hésiter.

Note : 16/20

Eh, attendez, je n’ai pas fini : J’avais envie d’ajouter quelques remarques à cette article, sans pour autant qu’elles ne soient constitutives de la chronique.

D’abord, si vous avez ce livre dans votre PAL, je vous invite à lire la partie « Crédits Photographiques » qui se trouve à la fin. L’auteur explique d’où viennent les clichés de son roman et ce qu’il dit à propos des collectionneurs de ce genre de photographies m’a beaucoup plu.

Et ensuite, pour ceux qui hésiteraient entre voir le film et lire le livre, je voulais préciser qu’en parcourant plusieurs critiques et interviews j’ai eu l’impression qu’il était presque nécessaire de faire les deux. En effet, Tim Burton et R. Riggs ont bien précisé qu’il y avait bon nombre de différences entre les deux œuvres, ce qui ajoutait de la plus-value à l’une comme à l’autre. Par exemple, les dons de deux personnages ont été échangés. Je compte voir le film dans la semaine, en tant qu’oeuvre de Tim Burton et non pas en tant qu’adaptation de Miss Peregrine. Quand ça sera fait, je vous donnerai mon avis sur Instagram!

Si vous avez lu et vu Miss Peregrine et les enfants particuliers, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques ! Je serai ravie de savoir si le film pousse à la comparaison ou si au contraire il donne l’impression de découvrir une nouvelle histoire.

Romanesquement vôtre,

Victoire

Publicités

24 commentaires sur « Miss Peregrine et les enfants particuliers »

  1. Vito,

    Comme tu le sais je viens à peine de finir ma lecture de Miss Peregrine. Je trouve ton analyse très pertinente. En effet, j’avais le même avis que toi concernant l’aspect visuel que nous donne son écriture. Je me suis dit que l’auteur nous offrait tous les éléments pour pouvoir nous faire entrer dans ce monde « particulier ».
    De plus, l’histoire est agréable et se lit facilement.
    Et enfin, je suis d’accord avec ton point négatif concernant le fait que Jacob aille seul dans cette maison hantée. Je me suis mise à sa place, et jamais, ô grand jamais, je ne m’aventurerai dans ce genre de lieu !
    Cependant, je n’ai pas eu le même avis que toi concernant le manque de frayeurs procurées par le livre. Les 100 premières pages m’ont plongée dans un monde très effrayant qui, pour ma part, m’a fait frissonner..!

    En tout cas j’adore ton article et j’aimerais vraiment voir le film aussi! Et je te remercie car c’est en t’entendant parler de cette histoire et en commençant le livre chez toi que j’ai pu découvrir Miss Peregrine, Jacob et ses amis particuliers.

    Merci Vito!

    Ta petite Léa.

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup cette trilogie. Je crois que mon tome préféré est le deuxième parce que c’est le plus entraînant.Je pense que je verrai le film quand il sortira en blu-ray. Sinon, le seul reproche que j’aurais à faire concerne le poids des livres et le collage approximatif (de mes exemplaires). Je ne rappelle pas d’ouvrages si peu pratique à lire (quand on veut les garder en bon état, bien sûr). Bonne soirée et belle semaine à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ah, de bons souvenirs de lecture avec cette série 🙂 Je vais d’ailleurs bientôt commencer le troisième tome, j’espère ne pas être déçue.

    Concernant le film, pour moi c’est la démarche à adopter : aller le voir comme une oeuvre de Tim Burton, et non une adaptation qui devrait être 100% fidèle au roman (d’où le terme « adaptation » justement) J’espère qu’il te plaira 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Comme toi, j’ai adoré ce livre insolite.
    Tu m’as appris quelque chose au sujet du film et du livre. Ce n’est pas plus mal que Tim Burton ne considère pas le film comme une adaptation mais plutôt comme « un support »/une inspiration. pour une oeuvre digne de son univers.
    Je te souhaite un bon film.^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s